TEXTE PHILOSOPHIE
DE JOCELYN LEGAULT,
DIVISION ESPACE

Jocelyn Legault, artiste-designer, est depuis longtemps fasciné par les mystères de l’univers.

Le soir, communiant avec la nature dans le crépuscule d’une forêt, sa canopée filtrée par la lumière des étoiles, ou au bord d’un lac profond à la surface silencieuse duquel se regarde la lune, la créativité de Jocelyn prend son envol. Sa passion pour les merveilles de l’infini l’a inspiré à concevoir des traîneaux en forme de vaisseau spatial, ceci, pour que l’imagination – surtout celle des enfants – puisse nous aider à dépasser toutes les limites qui nous sont imposées et que nous nous imposons. C’est pour les petits êtres humains que Jocelyn crée ses sublimes traîneaux, et c’est leurs rêves qu’il souhaite faire voyager dans l’Espace sur ses créations.

 

L'unique limite que Jocelyn s’impose, c'est l'environnement terrestre qui assure sa survie. Avec la réalisation de ses traîneaux ‘Division Espace’, il espère aller même plus loin : transcender la culture, la religion, la politique, en donnant du plaisir aux petits qui vivent l’instant présent. Jocelyn est motivé par la conviction que nous avons le devoir de penser aux générations futures. Il pense que nous devrions, comme des peuples autochtones, prendre uniquement ce dont nous avons besoin et en être reconnaissants. Il estime qu’étant donné que nous sommes maintenant des milliards d'individus, nous ne devrions prendre que ce qui peut se régénérer ou se recycler, comme les matériaux qu’il utilise pour créer ses traîneaux.

 

Pour Jocelyn, ce qu'il fait n'est pas que la réalisation de la création elle-même ou la transformation de la matière première; c’est aussi la formalisation de la créativité. Peu importe qu’il soit appelé designer, dessinateur, artiste, artisan, assembleur, machiniste, penseur, etc., Jocelyn célèbre l'idée d’aller au-delà des catégorisations. Il utilise toutes ses inspirations et compétences afin de donner une deuxième vocation à un objet primordial du passé.

 

Tout est cohérent, dans sa pensée et dans sa création. La cohérence est indispensable pour Jocelyn. Tout doit avoir du sens, et notre monde industrialisé en manque souvent. Mais les traîneaux Division Espace de Jocelyn donnent la possibilité aux enfants de retrouver les plaisirs éternels et tout simples de jouer dans la nature, et de s’imaginer faire un voyage à travers le système solaire, ou même franchir la porte de l’infini. L’imagination d’un enfant est sans limite, tout comme celle de Jocelyn. Son seul but est de rejoindre ses vrais clients : les enfants. Pas besoin d’un chien pour tirer les traîneaux Division Espace, ni les autres, d’ailleurs ! Un renne noëlesque, un copain extraterrestre – parent, grand-parent, grande sœur ou grand frère… – suffiront largement!

 

Pour les jeunes amateurs de son travail, Jocelyn a créé un traîneau-canot avec une coque en feuille de cuivre attachée avec des racines d'épinette, assemblé avec d'immenses boulons hexagonaux en bronze. Son nouveau traîneau est en forme de soucoupe volante, en aluminium fixé avec de la babiche et recouvert de peau de vache poilue… Chaque créateur utilise les outils de son époque. Tant que la pensée, la philosophie, la mise en œuvre, les outils, les matériaux et, bien sûr, l’environnement sont cohérents, Jocelyn est là pour faire naître le sourire de l'enfant. (Chuuut !... Il n’est pas le seul à le penser, mais dans le fait-main, l'ingrédient principal est l’énergie, spirituelle et physique, que nous mettons dans la matière...) 

 

Jocelyn est d’avis qu’il est intéressant de voir que, souvent, les seules choses qui survivent à une civilisation sont les objets. Et si un objet peut être créé avec de la patience, de la tendresse, de l’inspiration, et de l’espoir, c’est un bel héritage à laisser à nos petits (et nos grands) descendants, dans un avenir lointain, dans le temps … et dans l’espace.

Copyright: L’artiste Josée Hardy de bullegivree.com


Un remerciement particulier à l’artiste Josée Hardy pour la permission d’utiliser cette œuvre sur mon site internet.